L'église Saint-Denys

eglise-arrondi

Située sur l'un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Via Turonensis (Chemin de Tour), l'église Saint-Denys de Montmoreau fut construite au 12e siècle. Elle a conservé son aspect originel, à l'exception du clocher roman carré qui a été entièrement modifié au milieu du 19e siècle par Paul Abadie.
Le chevet est orné d’un cordon horizontal très saillant soutenu par des modillons représentants des faces humaines ou animales. Le magnifique frontispice roman comporte un portail cintré dont les cinq voussures forment une archivolte qui repose sur des colonnettes graciles aux chapiteaux sculptés. L'arc intérieur est ajouré par six lobes terminés par des têtes d'animaux symboliques. Tous les décors témoignent d'une influence orientalisante dans le roman du Sud-Ouest et surtout de la virtuosité des sculpteurs.
Pour rattraper le dénivelé du terrain, le portail ouvre sur un narthex en plate-forme qui domine d'une dizaine de marches l’une des nefs les plus larges de la région.
Une belle coupole sur pendentifs surmonte la croisée du transept. Particularité de Montmoreau : les arcs doubleaux dessinent directement la forme triangulaire des pendentifs et l'ensemble se conforme avec élégance à la courbure inférieure de la sphère de la coupole.
L’absidiole du bras sud du transept a une ouverture en plein cintre. Néanmoins elle semble postérieure au 12e siècle. L'absidiole du bras nord, de style gothique, semble avoir été refaite au 15e siècle. Une abside « en cul de four » ferme le chœur.
Les chapiteaux sculptés qui surmontent les colonnes sont souvent décorés de feuilles d'acanthe, motif très utilisé vers 1175. Les plus remarquables reproduisent des scènes allégoriques.

DSC_0273

Photo-montmoreau-006